Menu principal

Théâtre (Mise en scène)

Triples Buses

2009-2011, reprise depuis 2014, de Pierre Renverseau

Antoine : Mounir Fathi / François : Manuel Tribot / Rémi : Pierre Renverseau

 

T’es con, reste toi-même !2003, de Jean-Marie Roth. »Conditions de préparation pas idéales au début (dans l’appart parisien d’un copain). Ça s’est bien arrangé par la suite avec la résidence au CAMJI à Niort. Le public a apprécié. On a rejoué 6 fois en 2005 à Strasbourg. » crédit photo : Yohan Gemmier
Pépins et compagnies 2002, de Pierre Renverseau. »9 mois pour réussir à convaincre un groupe de filles et de femmes ignorant pratiquement tout du théâtre qu’elles peuvent se retrouver sur scène et assurer un spectacle de bout en bout. Une vraie équipe de foot. Comble du bonheur, le public a suivi. »

Véritable mise en scène de leur vie quotidienne, cette comédie réaliste a offert à 13 actrices de montrer des bouts de leur existence. (Courrier de l’Ouest, juin 2002)

Téléthons de Vouillé 2001/02, de Françoise Le Boucher. »Presque 100 personnes à diriger (acteurs, danseurs, chanteurs, musiciens, techniciens).Les deux fois, beaucoup de spectateurs, donc d’argent pour le Téléthon.
Campan c’est vous ?2001, de Jean-Philippe Katz et Julien Campan. »Metteur en scène de Julien Campan, ce n’est pas de tout repos, mais le jeu en valait la chandelle. »

Julien Campan a su s’entourer à seule fin d’éviter l’échec. En premier lieu, il s’est attaché les services de Pierre Renverseau (…) mentor autant que professeur. (Centre Presse, 20 fév 2001)

Prix du jury & Prix du Conseil Général La Villedieu du Temple 2001 / Grand Prix Théâtre Arts en Scène 2001

crédit photo : Julien Campan
Tandem2001, d’Audrey Danoizel et Morgane Hellegouars. »Ah, Audrey et Morgane ! On a bien bossé en s’amusant. » crédit photo : Jean-Marc Morillon
1989 / 1997 « Dans le cadre des centres de loisirs ou des écoles, je me suis fait la main sur des petites pièces, écrites par moi ou par d’autres. Que du bonheur. » Une succession de gags. (Centre Presse, 5 nov 1997)Bravo ! Belle Performance ! (Nouvelle République de la Vienne, 6 nov 1997)

Laisser un commentaire

*