Menu principal

Théâtre (Rôle)

artArt

2013 – de Yasmina Reza, mise en scène de Thomas Blanchet, Clavart. Lecture en jeu. Rôle d’Yvan .

 

 

 

 

Le Gamin

2012-14 – de Pierre Baudoin, mise en scène de Pierre Baudoin, Le Théâtre du Loup Blanc. Rôles multiples.

Autrement Dit (d’après le Bel Indifférent)

2011-12 – de Jean Cocteau, mise en scène de Nathalie Kirzin, Le Théâtre de l’Alchimiste. Rôle d’Émile.

Triples Buses

2009-11 – de Pierre Renverseau, mise en scène de Pierre Renverseau, Art & Fact. Rôle de Rémi.

Un autre monde, tomes 1 et 2

2008 – de Jean-Michel Ribes et Co, mise en scène de Maïa Commère, Les Fous de Chaillot. Lecture en jeu. Rôles multiples.

Sketches issus de « Merci Bernard » et « Palace »

Je nous aime beaucoup

2008 – de Véronique Olmi, mise en scène de Maïa Commère, Les Fous de Chaillot. Lecture en jeu. Rôle de Jean.

Taagodoo, la grosse tête2004 – écriture collective, mise en scène de Jean-Pierre Laurent et Kanlafaye Danaye, Théâtre du Gros Bonhomme et Compagnie Danaye (Togo).Rôles du prince blanc et d’un conseiller. crédit photo : Nouvelle République
Y a plus qu’à signer là !2004 – De Jean-Marie Roth, mise en scène de Philippe Lafaix, L’escale.Rôles de plusieurs représentants en photocopieurs.
T’es con, reste toi-même !2003/05 – De Jean-Marie Roth, mise en scène de Pierre Renverseau et Jean-Marie Roth.Rôle de Marc Lucet. crédit photo : Yohan Gemmier
Pépins et compagnie2002 – De Pierre Renverseau, mise en scène de Pierre Renverseau.Rôle du spectateur.
Le Roman de Renart2002/06 – De Marie-Marthe Bourget, mise en scène de Jean-Pierre Laurent, Théâtre du Gros Bonhomme.Rôles de Ysengrin, Chanteclerc, un moine, Constant Desmarais, Brun l’ours, un baladin. crédit photo : Courrier de l’Ouest
En attendant Rachid2001 – De Marc Bassler, mise en scène de Marc Bassler, L’Azile.Rôle de Jean-Louis Contemplafe. crédit photo : Elie Faucher
Boire et déboire2000/04 – De Marc Bassler, mise en scène de Marc Bassler, L’Azile.Rôles de Mickaël, Cédric et Driss.

« Quand Marc m’a choisi, cela faisait 3 ans que je ne faisais plus de théâtre. Avec lui, j’ai rattrapé le temps perdu.(185 représentations)« 

crédit photo : Elie Faucher
Vivement le printemps!1994/97 – De Marie-Marthe Bourget, mise en scène de Jean-Pierre Laurent, Théâtre du Gros Bonhomme.Rôle du Printemps.

« Pour la première fois, un rôle est écrit pour moi.« 

crédit photo : Théâtre du Gros Bonhomme
Candide1993/94 – De Marie-Marthe Bourget, mise en scène de Jean-Pierre Laurent, Théâtre du Gros Bonhomme.Rôle de Voltaire.

« Que de travail ! Inoubliable. J’apprends que comédien, c’est un métier…« 

crédit photo : Théâtre du Gros Bonhomme
Le passe temps1993 – De Marie-Marthe Bourget, mise en scène de Jean-Pierre Laurent, Théâtre du Gros Bonhomme.Rôle de Félix.

« Mon 1er rôle professionnel ! Je m’en sors avec les honneurs malgré une répétition générale cauchemardesque.« 

crédit photo : Théâtre du Gros Bonhomme

THEATRE AMATEUR

Baby Hamilton 1995 – De A Hart et M Bradell, mise en scène d’Alain Benoist. Rôle de l’aîné.
Je veux voir Mioussoff 1994 – De Marc Sauvageon, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de Kostia Galouchine.
Interdit au public 1992 – De Jean Marsan, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de Pierre.
La reine blanche 1991 – De Barillet et Grédy, m en sc d’A Benoist. Rôle de Lucien.
Rendez-vous sur le banc 1990 – De R Souplex et J Marchenelles, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de Roger.
Les aventures de l’abbé Jallet 1989 – De Yves Michas, m en sc d’Yves Michas. Rôle du journaliste.
Un ami imprévu 1989 – De Robert Thomas, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de François Varnet.
Le don d’Adèle 1988 – De Barillet et Grédy, m en sc d’Alain Benoist. Rôle d’Antoine Veyron-Lafitte.
Léon ou la bonne formule 1987 – De Claude Magnier, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de Tristan.
Oscar 1986 – De Claude Magnier, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de Christian Martin.
Freddy le clown 1985 – De Robert Thomas, m en sc d’Alain Benoist. Rôle de Maître Anthony.
Michel Strogoff 1981 – De Jules Verne et Adolphe d’Ennery, mise en scène d’Alain Benoist. Rôle d’un prisonnier. »Mon premier rôle (une phrase !). J’étais fier comme tout.« 

Laisser un commentaire

*